Samedi de la Transition virtuel

Ce 6 juin 2020 a eu lieu un « Samedi de la Transition virtuel ». C’était l’occasion pour les Brainois intéressés par la Transition de découvrir les initiatives citoyennes déjà en place dans notre commune, d’échanger des idées et de faire germer de nouveaux projets !

En raison du confinement, il n’était plus possible pour Braine-l’Alleud en Transition d’organiser les traditionnels Samedis de la Transition mensuels. Impossible de se rencontrer physiquement ? Alors, rencontrons-nous à distance ! Les participants à ce Samedi de la Transition virtuel se sont donc réunis par vidéoconférence pour un moment de partage autour d’une thématique qui s’imposait d’elle-même : suite au confinement, quelles nouvelles envies ont émergé et comment pouvons-nous traduire celles-ci en projets citoyens ?

Si certains Transitionneurs étaient déjà impliqués de longue date dans le mouvement local, de nouvelles personnes ont profité de l’occasion pour amener leurs initiatives personnelles à l’échelle collective !

Après avoir fait plus ample connaissance, les différents participants ont discuté en sous-groupes. Ils ont échangé leurs ressentis sur trois sujets successifs :

  • Comment ai-je vécu le confinement ?
  • Qu’est-ce que je retiens de positif de cette période ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie de changer dans ma vie ?
Mur de post-its représentant un brainstorming sur ce que le confinement a donné envie aux participants de changer dans leur vie

De nombreuses suggestions ont émergé de ce partage, donnant naissance à un mur de post-its colorés. On peut en retenir quelques grands thèmes, notamment prendre soin de soi et des autres dans la vie privée et professionnelle ou encore continuer à favoriser la mobilité douce et les contacts avec la nature redécouverts grâce au confinement. Nous avons également parlé d’une initiative déjà réalisée (et terminée) par la famille de Crom’ : « Les confitures dėconfinėes solidaires ».

Au nombre des envies plus précises qui ont été exprimées se trouvent :

permaculture : éthique et principes

Éthique et principes de la permaculture Source: https://amelier.blog4ever.com/blog/article-sans-titre-1

  • un réseau de « permacultivateurs » pour partager des trucs & astuces
  • la création d’une ceinture alimentaire brainoise pour augmenter l’autonomie alimentaire de notre commune
  • la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants
  • le soutien à la mobilité douce (cyclistes, piétons)
  • la création d’une société coopérative
  • le développement du lien social et de la solidarité entre voisins

Les participants ont ensuite réfléchi à des projets qui permettraient de concrétiser ces idées dans une dynamique de Transition. Les groupes de travail de Braine-l’Alleud en Transition, à savoir Transition et justice sociale, Monnaie citoyenne, Système d’entraide local Brain-de-SEL, Zéro déchet et Culture, ainsi que le Repair Café, ont alors présenté leurs activités actuelles. Cela a permis de mieux cerner comment les projets émergents pourraient s’intégrer aux démarches collectives déjà existantes.

Low tech

Auteur: BP-Aegirsson Ce fichier est sous la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

De plus, la création de plusieurs nouveaux groupes a été suggérée : Permaculture, Sécurité alimentaire, Low tech, Éducation alternative et Transition intérieure.

Si l’une ou plusieurs de ces thématiques vous intéresse ou si vous êtes déjà investi dans des projets s’y rattachant, n’hésitez pas à contacter brainelalleud@reseautransition.be ou via Facebook ! En effet, si vous essayez de mettre en place un mode de vie plus respectueux de l’environnement, des autres et de vous-mêmes, vous êtes déjà un Brainois en Transition ! Et la rencontre de Brainois en Transition au sein du groupe de citoyens (totalement apolitique) qu’est Braine-l’Alleud en Transition permet, par les échanges de bonnes pratiques et l’entraide, d’augmenter la portée de ces actions citoyennes.

Enfin, ce Samedi de la Transition virtuel s’est clôturé par le visionnage de la vidéo « 2030 : Un Avenir Désirable ».

« Cette vidéo est pour celles et ceux qui, en 2020, doutaient qu’il soit encore possible de faire quelque chose. On est en 2030, et je suis fier de ce qu’on a pu accomplir. »

À l’issue de cette rencontre, tous les participants se sont dits motivés, inspirés, enthousiastes et emplis d’énergie positive !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.